Chapitre 2 : D'antiques civilisations en guerre

Chap. 1 | Chap. 2 | Chap. 3 | Chap. 4 | Chap. 5

Chap. 6 | Chap. 7 | Chap. 8 | Chap. 9 | Chap. 10

En tant que membre fondateur de la Société, Doyhun voyait maintenant ses travaux et découvertes traités avec scepticisme par le reste de la communauté scientifique. Sa réputation était devenue des plus déplorables dans les milieux académiques.

Les débats au sein de la Société de l’Arcane portaient principalement sur les deux plus grandes civilisations que la Terre eût jamais abritées : Mu et Atlantis. Les recherches se concentraient sur l’histoire de Stonehenge, en Angleterre, et celle des statues de pierre de l’île de Pâques, les mystérieux moais.

Des siècles durant, l’homme a cherché à connaître ses origines, étudié les civilisations qu’il a engendrées et recherché les pouvoirs mystiques dont faisaient mention les écritures sacrées. Malgré toutes les légendes s’y rapportant, l’existence de tels pouvoirs n’a jamais pu être démontrée ; et pourtant toutes les cultures, à travers l’histoire, ont voulu croire en cette existence. Les moais de l’île de Pâques, supposés liés au surnaturel et réceptacles de pouvoirs spirituels, avaient joué un rôle primordial dans l’épanouissement de l’antique civilisation Mu. Ces croyances pouvaient-elles contenir ne serait-ce qu’un fragment de vérité ?

Les recherches du docteur Dohyun sur le sujet marquèrent un temps d’arrêt lorsque les lointaines colonies apprirent la destruction de la Terre. La terrible nouvelle incita Dohyun à étudier le virus Arcane. Heureusement pour ses recherches, les informations concernant le virus purent lui parvenir avant que les membres de l’équipe d’investigation ne s’entretuent lors de leur voyage de retour…

A la lumière de ces informations, il élabora une théorie concernant les causes de la destruction des antiques civilisations terrestres. Il émit l’idée que la chute des deux plus grandes civilisations antiques était liée à une guerre. L’élément déclencheur de cette guerre avait joué un rôle déterminant dans l’histoire de l’humanité.

Selon le docteur Dohyun, c’était le Syndrome de Dimens, provoqué par le virus Arcane, qui avait déclenché la guerre opposant les deux civilisations. Cette guerre ne se faisait pas pour une idée, pour des biens ou à d’autres fins politiques ; elle avait une origine bien plus sinistre. Elle anéantit les deux grandes civilisations, et jusqu’aux terres sur lesquelles elles avaient fleuri. Les traces de ces civilisations disparurent et le virus resta profondément enfoui. Après de telles dévastations, le Syndrome de Dimens semblait devoir disparaître à jamais, et de fait, il demeura en sommeil durant des milliers d’années.

Il apparut cependant, que le Syndrome n’était pas tout à fait sorti de l’histoire de l’espèce humaine. Certains éléments du Syndrome furent intégrés au génome humain, se traduisant par une augmentation du niveau général d’agressivité et des changements physiques. L’évolution est la survie du plus apte ; mais il ne s’agissait plus seulement de s’adapter, il s’agissait des prémisses d’une nouvelle guerre…

Dohyun avait encore de nombreuses hypothèses à considérer et beaucoup de questions à élucider au regard des mystères qu’abritait la Terre. Quelle était l’origine des sculptures de pierre ? A quoi pouvaient correspondre les motifs de Nazca au Pérou, étaient-ils une marque d’adoration envers un être ou une civilisation supérieure ? Le virus Arcane avait-il pu être conçu comme une arme de destruction massive, dans le but d’éradiquer l’humanité toute entière, malgré la vénération qu’elle portait à cette hypothétique civilisation supérieure ?

Le docteur Dohyun rassembla toutes les informations qu’il avait collectées à partir des hypothèses, des théories et des évènements historiques, et il en fit un article qu’il diffusa dans les milieux académiques. C’est horrifié qu’il ses idées tournées en ridicule et la quasi-unanimité des savants se moquer de ses travaux. L’élite de l’humanité choisissait d’ignorer le dernier signal d’alerte avant la catastrophe. L’extinction de l’espèce humaine était proche…

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de RF Online ?

61 aiment, 18 pas.
Note moyenne : (88 évaluations | 7 critiques)
5,2 / 10 - Moyen
Evaluation détaillée de RF Online
(15 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

53 joliens y jouent, 455 y ont joué.